Jump to content

Erasmus

Members
  • Content Count

    902
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

303 Excellent

About Erasmus

  • Rank
    Coupeur de citrons

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. @faïdaway Non, je ne m'en rappelle pas. Éclaire ma lanterne !
  2. Il n'y a plus de mystère. Ça me sidère... L'ami Karmoss sur Twitter a raison de souligner le ridicule de la situation: cette fédé dispose d'énormement de données sur la diaspora en Europe quand dans le même temps son président ignore le nombre de licenciés au Maroc...
  3. L'une des plus grandes plaies du football "marocain" (si on peut encore le considérer comme tel), c'est ces sites/réseaux sociaux qui font de la publicité pour des binationaux qui sortent à peine de l'oeuf... Y a forcément un petit billet à prendre. Cette politique Erasmus est en train de tuer notre football.
  4. @Kazen Tu as effectivement raison sur le fait que le refus du report du match DHJ-Raja est contraire au règlement. Par contre, je vois mal Ziyat porter l'affaire devant le TAS et mettre dans le "box des accusés" la LNFP, et donc indirectement la FRMF. Il y aurait une trop forte charge symbolique pour cette dernière et si en plus la décision devait être en faveur du Raja... Et puis j'imagine bien la fédération user de moyens de rétorsion pour vous dissuader d'opter pour le TAS. Moi, je vois bien le scénario suivant se dérouler dans l'optique d'une reprise du championnat: on laisse les choses se tasser, on mène des tractations entre les parties à Maamora, la requête de Ziyat est acceptée, la fédé file un "caramel" à El Mouktarid (DHJ). Résultat: tout est bien qui finit bien et Lekjaa se voit de nouveau auréolé d'un statut de Deus Ex-Machina du football national.
  5. @Sofiane C'est là où le bât blesse: il y a une confusion entretenue par la "double casquette" de Lekjaa qui fait que nous ne savons pas qui est vraiment l'ordonnateur des projets (lui-même ? Le ministère des Sports ? L'Intérieur ? Les Finances ) et quel est son degré d'implication. Prenons l'exemple du programme de rénovation des stades: on le lui imp**e alors qu'il est issu d'un accord-cadre avec les différents ministères concernés. En Bref, un véritable micmac dans lequel le Pdt de la FRMF signe des contrats-programme avec son autre employeur, le ministère des Finances... D'ailleurs, il lui a été reproché, à juste titre, d'outrepasser ses prérogatives en réalisant parfois des actes qui ne sont pas de la compétence du pdt de la fédération; certains y verront un activisme salutaire, d'autres comme moi, plus cyniques, y verront un moyen de se faire mousser... Quant aux moyens qu'il met à disposition, rappelons que la fédération n'a jamais bénéficié d'autant de moyens (le dernier budget se situait aux alentours de 880M de dirhams contre 450 millions de dirhams du temps d'AFF). Pour le CTN, je le considère comme un éléphant blanc qui n'aura que très peu d'incidence sur le football national. Pire, je suis prêt à parier que cet escroc le louera gratuitement à certaines sélections africaines dans le cadre d'échanges de bons procédés.
  6. Ils sont allés jusqu'à exploiter le décès du père d'un joueur (Ihattaren), en publiant même les photos de l'enterrement sur le site de la fédération... Alors discutailler avec l'ascendence des binationaux , ce n'est pas ce qui les gênerait...
  7. J'ai mentionné la "gestion globale". Ah oui, le fameux "lieu causal" entre les résultats continentaux des clubs marocains et Lekjaa.. Ce raccourci ... Ça cravache à Lubumbashi, au Caire et à Pretoria mais non, il faut relativiser la performance des "cerfs" de la Botola et la mettre sur le compte d'un Haut Fonctionnaire de Rabat... On va oublier l'analyse de surface et se focaliser sur le club qui contribue essentiellement au bon indice CAF du Maroc: le Wydad. C'est dans le sillage de l'arrivée de Naciri que Toshak bâtit la base de l'équipe actuelle (Noussir-Saidi-Nekkache-El Haddad), celle qui fait preuve de régularité depuis 2016: demi-finaliste cette année-là (et encore, ils auraient pu aller au bout sans cette histoire de service militaire de Laaroubi), vainqueur en 2017, quart-de-finaliste en 2018 (avec Benzarti qui les laisse en plan) et finaliste en 2019. Pour ce qui est de l'EN, sache qu'il n'y a pas de quoi pavoiser de ses résultats sportifs. Pour moi, c'est la résultante de la maturation de nos joueurs et de la mise en place tactique de HR. Par contre, je lui ai toujours concédé le choix de Renard, même si le mode opératoire de sa nomination était dégueulasse...
  8. @Sofiane J'avais dès le début prévu que Tito se conformerait aux codes de cette fichue fédération. Maintenant, c'est tout à fait clair: cette politique Erasmus mobilise des ressources humaines et financières non-négligeables, au point que même le sélectionneur est impliqué personnellement. Et pour illustrer tout ça: l'interview récente de Larguet dans laquelle ce dernier déclare sans fard qu'il "démarchait" des U15, U17 et des U19 pour qu'ils finissent avec les A, quitte à ce qu'ils ne jouent pas avec les catégories de jeunes... Partant de là, qu'on ne nous ressorte plus la lithanie "koulnamgharbiste" ("L'EN est ouverte à tous les marocains ! C'est un faux débat ")... PS:Je rappelle que Renard s'était rendue à Madrid pour s'enquérir auprès de ce Diaz (cf: la photo où on le voit attablé avec Rabie Takassa).
  9. @Mbappé Je crois qu'il ne faut pas exagérer les opportunités que représentent le Maroc et le marché marocain pour les équipementiers. Il faut prendre en compte quelques éléments: L'EN n'a rien de prestigieuse: elle n'est pas aussi iconique que celle du Nigéria et n'est qu'une sélection de 3ème zone; Le Maroc est un minuscule marché et le pouvoir d'achat des marocains est faible; Le secteur de la contrefaçon y est développé; Une diaspora présente certains impondérables (Comment évaluer la taille de son marché ? Vaut-elle qu'on lui dédie toute une production de maillots ? Comment orienter un réseau de distribution à destination de celle-ci ?). D'autre part, je voudrais réagir par rapport à AFF. Je sais qu'il a mauvaise presse auprès des supporters marocains mais je pense qu'il faudrait faire la part des choses et faire preuve de recul sur sa présidence. Si on peut lui reprocher la fameuse "année sabbatique", en revanche, sa gestion globale (communication, marketing, billetterie, Botola) ne souffre absolument pas de la comparaison avec celle du funeste berkani. Bien au contraire..
  10. C'est le lot de toutes les sélections modestes. Au passage, le montant du contrat était bien supérieur à celui du précédent (Puma 2007-2011). @Zidane Fantomas avait expliqué que la dotation en maillots et shorts était insuffisante, la FRMF n'ayant pas prévu que l'EN dépasserait le stade des quarts de finale...
  11. Et "bizarrement" les charges que représentent ces cornaqueurs de scouts n'ont jamais figuré dans le rapport financier de la FRMF...
  12. A peine sorti de l'oeuf qu'il est déjà alpagué par la patrouille de la FRMF..
  13. Du souvenir que j'ai, il était mieux classé que Zaki.
×
×
  • Create New...